Samedi 28 mai à Conflans Sainte-Honorine belle journée divisée en deux : le matin soleil radieux, l’après-midi pluies torrentielles !

Heureusement notre président avait parfaitement anticipé la météo : le matin visite de la ville et l’après-midi à l’abri pour le déjeuner et la visite du musée. La vingtaine de Vosgiens, Meusiens et leurs amis ont beaucoup apprécié cette sortie à 30 kilomètres de Paris.

Nous avons débuté par une promenade le long des quais de la Seine, très calme ce jour-là, qui s’est terminée par la visite de la péniche-chapelle du nom de « Servir », péniche faite en béton armé (!), où l’on apprend que Saint-Nicolas est le saint patron des mariniers adopté ensuite par les Lorrains depuis son passage à Saint-Nicolas de Port.

Conflans, partiellement troglodyte, habitée depuis le néolithique car située sur un piton au confluent de l’Oise et de la Seine, est un point de surveillance des passages vers l’île de France. Le nom de Sainte-Honorine a été ajouté car selon la tradition le corps de cette martyre aurait été jeté à la Seine entre Lillebonne et Harfleur et serait venu s’échouer à Graville. Ses reliques ont été transférées en 876. Elle est la patronne des bateliers.

Emmenés par notre excellente guide nous montons lentement vers le château et sa tour d’observation car le temps devient de plus en plus chaud et lourd. Là-haut nous attend la récompense : une magnifique vue sur le confluent. Mais le temps se gâte, il est urgent d’aller au restaurant.

Au retour on se précipite dans le musée pour se mettre à l’abri des trombes d’eau. Un musée entièrement consacré aux mariniers et aux canaux de navigation de l’époque gauloise à nos jours.

Il est déjà 17 heures, le musée ferme, nous commençons à être fatigués de marcher, la pluie a cessé, on se sépare à regret et chacun rentre en voiture ou en RER, se donnant rendez-vous pour la prochaine visite