A la fin du XVIe siècle, le concile de Trente instaure des congrégations destinées à regrouper les abbayes des ordresanciens. La Lorraine, terre de catholicité, se trouve à la pointe du renouvellement des pratiques religieuses.

C’est tout naturellement que s’y créent les premières congrégations dont celle des bénédictins. Fondée par Didier de La Cour, condisciple de Pierre Fourier et Servais de Lairuelz à l’université de Pont-à-Mousson, la congrégation de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe naît en 1604.

L’emblême de la capitale, la Tour Eiffel, s’apprête à se doter d’un imposant mur de protection dont la construction a été confiée à la société Viry, à Eloyes, dans les Vosges. Ce mur, de 3,24 m de haut et de 6,5cm d’épaisseur, s’inclut dans un plan de sécurisation du site. La fin des travaux est prévue pour le mois de mai 2018.

Lire l'article

L’entreprise textile Garnier Thiébaut de Gérardmer a demandé à Salveco, spécialiste de la « chimie du végétal » basé à Saint-Dié, une lessive 100% végétale et biodégradable. Elle est sur le marché depuis le 21 avril et c’est du made in Vosges !

RAMBERVILLERS (Vosges). La confrérie des Gaubregueux gousteurs de teste de veau célébrait ce dimanche 18 mars, son 50ème anniversaire pour lequel participait pas moins de 36 confréries venues de toute la France et de Belgique.

Ça se passe avant guerre, dans les Vosges et ailleurs en Lorraine. Ce sont des histoires sans autre préten­tion que d'amuser le lecteur et de le conduire sur les chemins d'enfance ou d'adolescence faits de blagues, de bêtises et d'émois ...

27 mai-5 juin. Huit jours décisifs de combat dans les rues de Soissons et « l’exploit de la 170e division. Le Chemin des dames a été percé par les Allemands le 27 mai 1918. Il fallait leur couper la route vers Paris. Il y avait cette division des Vosges en manoeuvre
à Compiègne. On l’a envoyée à Soissons où elle a combattu pendant 8 njours dans les rues, jour et nuit », résume Patrick-Charles Renaud, auteur de « La dernière division, sacrifiée à Soissons pour sauver Paris », un livre qui vient de sortir aux éditions Grancher.

Télécharger l'article (pdf)

 

Défilé le 03 décembre, le 3 décembre, rue des Martyrs (75009) à 11h30

La messe à la mémoire des défunts de notre association aura lieu le samedi 9 décembre à la maison Marie-Thérèse (277 boulevard Raspail 75014, Station Denfert-Rochereau, bus 88, 68, 38). Elle sera suivie d’un déjeuner au restaurant OZ.

Pour plus d'infos téléchargez le pdf

Dans le massif, une poignée d’éleveurs résistent toujours à l’industrialisation et perpétuent le lien séculaire de l’appellation avec la vosgienne, cette vache rescapée de deux conflits mondiaux et d’un procès pour manque de productivité.

On ne l’aurait jamais imaginé. Et pourtant, oui, il pleure. Lui, le montagnard aguerri. Lui, dont la peau tannée et le dos voûté disent tant de ses anciennes conditions de vie, là-haut, dans les Vosges, quand il emmenait ses vaches pâturer sur les landes d’altitude balayées par le vent. C’est vrai qu’on y trouve la meilleure des herbes, nouvelle et parfumée, pour l’un des fromages les plus réputés au monde : le munster.

Le syndicat d'initiative a organisé sa septième édition de la soirée du veilleur de nuit. Un moyen de découvrir la ville autrement qui a attiré près de 230 personnes.

Le temps incertain n'a pas réussi à décourager les participants à la septième édition de la soirée du veilleur de nuit, initiée par le syndicat d'initiative. Ils étaient 230 à se retrouver, dès 21 h, place des Vosges, et ils ont accompagné Philippe Leroy, le veilleur de nuit, tout au long de sa ronde, dans le cœur historique de là cité rambuvetaise. Une ronde que le veilleur a souhaité dédier à Yves Sempiana, maître char­pentier trop tôt disparu, sans qui la tour d'Anglemein n'aurait pas pu retrouver sa toiture ... 

Marie-Hélène Saint-Dizier a fortuitement découvert un document honorant la ville de Rambervillers et son ancien député-maire Lucien Nicolas qu’elle propose au lecteur. Ce compte-rendu par Félix Chevrier de cette rencontre conviviale publié dans la presse locale, le vendredi 17 avril 1959, est un hommage qu’elle rend à celui qui fut durant 21 ans (1945-1966) élu, adjoint, puis premier magistrat de sa ville ; trop tôt disparu à 57 ans victime d’une insolation, au lendemain des cérémonies commémoratives de la Chipotte, il y a tout juste cinquante et un ans (le 29 août 1966).

Une web série 100% vosgienne du collectif "Imaginaire et Alliance Production".

Aller à la chaine Youtube

Du 23 juin au 8 juillet 2017 à Domremy (88).

Durant 1 heure 45, la façade de la basilique du Bois Chenu et des bâtiments environnants, devient autant de décors baignés de trompe l’œil et d’illusions d’optiques. Des projections vidéographiques en 3D, parfaitement intégrées à l’architecture du site, recréent ici des horizons en perpétuels changements, au milieu desquels se joue la formidable épopée de Jeanne d’Arc.

D'après un fond de collection privé et des reproductions en facsimilé d’images originales, avec l’aimable autorisation de l’IMAGERIE D’EPINAL »

Cette année, pour la sixième fois, c’est un parcours au travers du temps des imageries qui va vous amener à découvrir 15 images dont la source est purement spinalienne.

Campagne de financement participatif lancée par 2 vosgiens pour la création de skis.

https://fr.ulule.com/bleus-ballons-skis/

 

L’association Epon’Arts vous invite à venir visiter l’exposition d’art équestre de ses adhérents dans le cadre du CONCOURS de SAUT d’OBSTACLES  des CADETS de la GARDE

Les 16 – 17 –18 juin 2017 Au QUARTIER CARNOT  Esplanade du Château de Vincennes

Ouverture de 9h00 à 19h00

L'association a organisé un voyage dans la région de Neufchateau les 30 septembre et 1er octobre 2017.

Télécharger le carnet de voyage (pdf)

Après avoir mis en service, en partenariat avec Flixbus, une ligne régulière Strasbourg - Paris, les transports Marcot lancent, à compter du 8 mai, un voyage quotidien, aller et retour, Épinal - Paris.

Les archives des associations mères de l'association des vosgiens de Paris ont été remises en 2013 aux Archives Départementales de Vosges.