Né à Oran, le chanteur Rachid Taha a quitté l’Algérie à 9 ans pour Lépanges-sur-Vologne. Il a passé 10 ans dans ce village des Vosges où un de ses amis d’enfance se souvient d’un « bout en train ».